Comme tout le monde en France , j'ai suivi cette lamentable affaire ..Ce que je peux dire c'est que,  ayant eu, il y a de nombreuses années ,  pour des raisons particulières , l'occasion d'approcher les services secrets français , j'ai aussitôt pensé à un coup monté .On se sert toujours des faiblesses des gens , voire de pseudo faiblesse construite de toute pièce , pour mouiller quelqu'un  qu'on a decidé d'abattre.

Quel que soit ce qu'il s'est passé et ce que chacun a pu penser sur l'affaire, quelle que soit d'ailleurs la vie de ce monsieur  , qui ne regarde personne ... je suis outrée par le manque de solidarité nationale, dont ont fait preuve un certain nombre de français ...

Quel que soit egalement ce qu'on a raconté sur Bernard Henri Levy  et sa protestation en faveur de DSK  , j'ai particulièrement retenu ce qui suit :

"...Ce que je sais c’est que rien au monde n’autorise à ce qu’un homme soit ainsi jeté aux chiens....

...Ce que je sais c’est que rien, aucune loi au monde, ne devrait permettre qu’une autre femme, sa femme, admirable d’amour et de courage, soit, elle aussi, exposée aux salaceries d’une Opinion ivre de storytelling et d’on ne sait quelle obscure vengeance...

....J’en veux, en France, à tous ceux qui se sont jetés sur l’occasion pour régler leurs comptes ou faire avancer leurs petites affaires....."

Bernard-Henri Lévy

********

J'a lu sur un site juridique un billet par lequel la personne(un français )  faisait la critique de la France et de sa collection d' hommes politiques un peu trop portés  sur la sexualité ...en comparaison, il mentionnait au passage l'affaire Kennedy /M Monroe et la dernière affaire Clinton ...Je  connais très peu la petite histoire americaine (ce qui ne veut pas dire que je connaisse mieux la grande rire..) mais il me semble que j'en connais plus que ce monsieur .Sans parler de la vie privée de Kennedy qui a été certainement plus trouble que ce que nous en connaissons , on ne peut faire l'impasse sur un grand americain reputé pour avoir été aussi brillant theoricien qu' homme d'esprit pratique ....mais dont la vie a été sulfureuse: Alexander Hamilton , un des pères fondateurs des EU ..et qui est mort dans un duel à l'âge de 49 ans.

En depit de ses nombreuses infidelités  , sa veuve a defendu sa memoire jusq'à la fin de sa vie ....

*******

"En 1794, Hamilton fut personnellement impliqué dans l'affaire Maria Reynolds, une affaire qui porta préjudice à sa réputation et l'empêcha d'aller plus loin en politique. Le mari de Reynolds fit du chantage à Hamilton pour obtenir de l'argent, et ceci bien qu'il ait été consentent pour permettre des relations sexuelles entre Hamilton et son épouse. Quand James Reynolds fut arrêté pour escroqueries sur des titres, il contacta plusieurs républicains Jeffersoniens, en particulier James Monroe. Quand ils rendirent visite à Hamilton avec leurs soupçons de malversation, il signifia son innocence, tout en admettant ses relations avec Maria Reynolds....."

pour en savoir plus ....

http://www.medarus.org/NM/NMPersonnages/NM_10_02_Biog_Americans/nm_10_02_hamilton_alex.htm

http://www.archives.gov/exhibits/charters/constitution_founding_fathers.html


Il existe aux EU d'autres cas d'hommes politiques voire de presidents qui , sans parler de leur vie sexuelle,  n'ont pas été des modèles de morale ...mais ont été de grands hommes politiques  .On peut penser particulièrement à Richard Nixon .


Je pense sincèrement qu'il faut arrêter de mêler la vie privée des hommes politiques et leur vie professionnelle  ..à force de tout melanger , soit on finit par perdre des hommes de qualité rare (intellectuelle ou professionnelle..) , soit on les pousse à se comporter comme de veritables acteurs de theâtre qui dispersent leur energie dans des actions futiles destinées à la galerie ...

Personnellement,  je ne suis ni à gauche ni à droite , ou devrais je dire plutôt,  je suis autant à gauche qu'à droite ...