J'ai retrouvé un texte que j'avais écrit il y a quelques années lors d'un atelier d'écriture .Je me souviens que nous avions le choix entre diverses images et il fallait sans doute placer quelques phrases ..lesquelles ? je ne sais plus ...

J'avais choisi le tableau de Jan Vermeer:
" la jeune fille à la perle "

 jeunefillealaperle

Je ne sais que te dire …Tu  vis dans un désert de couleurs.. Ta pensée est comme une mauvaise herbe qui étouffe les fleurs .Dans ta tête,  il n’y a pas une idée qui vaille ..…comment pourrais tu  imaginer le fond de son âme!!! …

Connais tu son amour ? je veux dire l’immense amour qu’il porte à ses modèles ?

 Quand on est traversé par son regard,  on est mouillé jusqu’à l’âme .

On est emporté dans une valse céleste , telle une danseuse de l’irréel et à la tombée de la nuit , on se retrouve au seuil de la merveille ..

J’étais douceâtre comme un cerisier en fleur et je me contentais de cette vie un peu terne , puis Maître Jan est arrivé ..et il a mis dans ma vie  cette denrée rare et chère que tu aimes à mettre dans  ton ragoût : du poivre …

Lui et moi, nous nous complétons ; lui le peintre et moi le modèle ..sans lui , sans son regard , je ne suis  rien .Sans moi , sans son modèle , il marche au ralenti , alors que sous le feu de l’inspiration , il se met à courir ..

Le vois tu,  mon Vermeer ? aperçois  tu son âme dans ma jeunesse  qu’il a éternisée ?

 ..tu dis souvent que tu n’oublies jamais un visage ..

...mais celui là,  je te le dis …quand tu auras mis celui là dans ta mémoire , tous les autres s’effaceront…il ne restera plus que le mien , mon portrait à la perle .