Au cas où  vous chercheriez une belle (auto) biographie à offrir pour Noël ....

 

51OOylPg6IL

 

*****

"Je m'appelle Sampat Pal Devi .Pal en hindi signifie "berger " .Tous ceux de ma caste portent ce nom .Ma caste , ce sont les Gadarias , les gardiens de troupeaux .Dans ma famille on élève du bétail ,  et on cultive la terre de père en fils depuis des générations .

L' Uttar Pradesh , où je vis est un état rural du nord de l'Inde.Ici il n'y a que des champs , des rizières et des buffles à perte de vue .Y compris à Kairi , le village où je suis née ....je ne connais pas ma date de naissance , mais je sais que c'etait il ya 47 ans :probablement en novembre le jour de Divali , la grande fête des lumières .

Mes parents , Ramasrey et Gudia Pal , étaient des gens très simples , illettrés tous les deux .Ils ont passé leur vie à se tuer à la tâche....

 

C'etait le printemps, au beau milieu du mois de mars .Trois hommes que je n'avais jamais vu auparavant ont frappé à notre porte ...C'est le plus âgé des trois qui a pris le parole /

-Comment t'appelles tu ?

-Sampat

- quel âge as tu ?

-douze ans ...
Ces gens etaient vraiment charmants ....je pressentais qu'il se passait quelque chose d'inhabituel et je voulais absolument faire bonne figure.

Avant de prendre congé ,les trois hommes tenaient à m'offrir des cadeaux ...Même moi qui ne connaissait rien à la vie , je savais que ces présents avaient une signification ; on venait de me demander officiellement en mariage .J'avais douze ans ...Je n'avais aucune idée de ce que cela impliquait , mais cette perspective m'enchantait .De mon futur epoux ,pourtant ,  je ne savais pas grand chose .Il s'appelait Munni Lal Pal et c'etait un Gadaria , comme moi .Âgé d'une dizaine d'années de plus que moi , il s' etait marié 9 ans auparavant à l'une de mes cousines , qui etait morte quelques mois plus tard ...

....j'etais enfin débarrassée de ma belle famille : une nouvelle vie s'offrait à moi .Mais l'independance avait un prix .Désormais nous ne pouvions compter que sur nous mêmes .J'ai encouragé Munni Lal à travailler plus dur pour subvenir à nos besoins .Moi même je redoublais d'energie .J'ai investi toutes mes économies dans l'achat d'une machine à coudre .J'ai appris à m'en servir toute seule .Au bout de quelques semaines , j'etais capable de confectionner toutes sortes de vêtements ...une fois rodée , j'ai commencé à les vendre dans le village ce qui s'est avéré une activité très rentable ..j'ai également ouvert une échoppe ..en peu de temps je suis devenue complètement autonome .

L'idée d'une école de couture s'est imposée quand les adolescentes du village ont commencé à me solliciter ...nous nous somes réunies à Goada ...c'est là que j'ai  mon école dans un petit local loué à la commune .Mes élèves ont entre dix et treize ans .Pour 7 roupies par tête , je leur enseigne la couture pendant une heure et la lecture et l'ecriture pendant deux heures ...

Un jour, un homme , inconnu au village , est venu me voir .

-C'est toi qui donnes des cours de couture aux femmes du village ?

-c'est moi

-Je m'appelle Goparlgi et je travaille pour l'organisation caritative BSSS ....on organise à partir de demain , un grand meeting de sensibilisation sociale à Chitakroot .Des centaines de femmes de toute la région vont y assister ?Cela pourrait intéresser quelqu'un comme toi .Tu veux venir ?

-Pourquoi pas?  je vais y réfléchir .

Au fond de moi c'etait tout réfléchi .Je n'avais pas bien compris de quoi il etait question exactement , la perspective de rencontrer d'autres femmes et parler librement avec elles me galvanisait ....

...des dizaines  de femmes assises par terre etaient en train d'ecouter une dame élégante juchée sur une estrade ...Je n'en croyais pas mes oreilles .Elle conjuguait au féminin des notions comme l'education , le travail, la liberté de parole .Dans sa bouche , le respect de la femme , de ses droits ,le nécessaire apprentissage de son autonomie devenaient des causes nobles et légitimes .Son discours m'a fait l'effet d'un puissant hypnotique ....Une autre intervenante l'a remplacée puis une autre encore Moi qui m'etais toujours sentie plus futée que les autres , je réalisais pour la première fois que je savais si peu de choses ...Toutes etaient animées par le même dessein : l'emancipation intellectuelle et sociale de la femme ...

 

..J'avais trouvé ma vocation .Mon mari ne trouvait rien à redire désormais .Plus rien ne pouvait m'arrêter ....

 

...Je ne me suis jamais reconnue dans un parti particulier /Il y a un tel décalage entre les programmes annoncés , les pieuses déclarations d'intentions pendant la campagne et ce qui est effectivement accompli sur le terrain une fois le politicien elu ...Comment peut -on avoir confiance en la politique ?l'Inde est un pays indépendant depuis soixante ans , pourtant les plus démunis ignorent toujours ce que c'est de vivre dans un pays indépendant .Les lois sont modernes mais du fait d'une administration gangrenée par la corruption....

...Si j'entre un jour en politique , ce ne sera pas à l'appel des partis ,mais poussée par les gens que je défends  .Je dois avoir une force derrière moi .C'est aussi pour cela que j'essaie d'obtenir l'appui des hommes .Les femmes ont besoin d'eux , nous avons besoin de leurs voix  ,de leurs votes. pour faire entendre les nôtres .Sans avoir un soutien massif , à quoi cela m'avancerait il de devenir députée pour faire voter des lois que personne ne compte appliquer ?à  quoi cela me servirait il de travailler avec des gens corrompus jusqu'à l'os ?je crois davantage à la pression interne d'un groupe qu'au pouvoir de son leader ...Si je dois m'asseoir sur un siège de députée , je veillerai à ne pas me laisser griser par les sirènes du pouvoir .Jamais je ne ferai passer mes propres intérêts avant ceux de la communauté et je me battrai toujours pour les autres avec le même acharnement .Je le jure ."

***

Sampat Pal est une "guerrière "non violente, qui a tout d'abord combattu pour la cause des femmes,  puis est devenue la porte parole des opprimés indiens .

Elle dérange, évidemment , et risque constamment sa vie,  mais comme elle le dit:  il y a tant de gens qui meurent de faim alors que vaut sa vie à côté ?.

 

 **********

 


Pour en savoir plus sur Sampat pal...

la justice en sari rose

et encore.... interview de S.Pal pour TF2

 

et comme Internet est une pure merveille pour voyager sans quitter sa chaise (devant son ecran )...partons en Inde rencontrer le


"Gulabi gang "


 

***************

 L'Uttar Pradesh est situé au  nord de l'Inde .
Pour la petite histoire, c'est dans cette région, à Agra,
que se  trouve le ...Taj Mahal  .

 

tajmahalbo4

"Agra la ville d'histoire d'amour éternelle. Taj Mahal Ce beau monument de marbre, Placé sur un bord de la rivière Yamuna dans Agra en Inde. Il a été construit par l'Empereur Mughal le Schah Jahan dans la mémoire de sa femme affectueuse, Mumtaz Mahal. Il a inspiré des poètes et des amateurs dans le monde entier. Agra était la capitale de l'Empereur Mughal Shah Jahan et sa belle Reine Mumtaz Mahal."

 

 

*****************************************************************

Restons en Uttar Pradesh :une autre destinée  plus romantique que celle de Sampat Pal ...

 

 

Je ne l'ai pas lu ,mais les commentaires(Amazon )  sont elogieux .

41GJS4KZ7JL

 

les memoires de la Maharani de Jaipur ,de Devi Gayatri

 

"Née princesse de Cooch Behar, un petit Etat situé au nord de l'Inde, sur les premières pentes de l'Himalaya, la jeune Ayesha eut une enfance digne des Mille et Une Nuits : un palais somptueux ; les fêtes y succèdent aux chasses à dos d'éléphant. A douze ans elle abat sa première panthère....Elle fait, contre le gré de ses parents, un mariage d'amour avec le mahrajah de Jaipur......Les mahrajahs perdent successivement leur pouvoir politique et leur fortune. Ayesha, elle, y trouve l'occasion de s'émanciper du " purdah ", la règle implacable qui faisait des épouses des recluses, invisibles au monde extérieur. Elle se lance dans la politique et devient député de ce même territoire dont son mari était jadis le chef tout puissant....."