Mon séjour en Italie du samedi 29 juin au samedi 6 juillet

Ma semaine en Toscane a été très agréable certes , mais fatigante car  j'ai beaucoup marché sous le soleil (38°) , aussi j'ai apprecié un bon Spritz en fin de journée à l'apericena ...

Ces petits canapés étaient délicieux.J'ai  seulement (un peu ) regretté qu'ils soient servis dans des assiettes en plastique .

Le nom Spritz s'ecrit avec une Majuscule , comme les mots allemands ,car l'idée de cette boisson viendrait de l'occupation austro-hongroise de la Venetie .

Prosecco , Aperol ou Campari , eau gazeuse ....on  trouve diverses recettes du Spritz sur le Net , mais j'ai particulièrement apprécié cette version faite avec du Schwepps .

 image S

*****

Je suis allée dans les endroits déjà connus :  notamment à Vinci,  faire" la strada verde " , mais je n'ai pas pu partir aussi tôt que je l'aurais voulu et quand je suis arrivée à Vinci ,il faisait déjà très très chaud ( toujours 38 °) .... j'ai commencé par aller prendre un café , déambuler dans le marché ...

Vinci V1

...et je me suis finalement poussée sur le chemin  qui grimpe vers Anchiano  .

Ce n'est pas qu'il soit très long car il y a environ 1,8 km depuis le centre de Vinci , mais  j'avoue que , par cette chaleur ,j'ai dû faire de gros efforts .

Enfin ...il monte à l'aller et descend au retour .

 

strada verde 2

 ...la strada verde dans les oliviers .En principe , .c'est un regal ...

ch Oliv 5

...un peu de lecture le long de la route ....

quote V

...et au bout , Anchiano , la maison dite natale de Leonardo ....

image3V

En fait sa mère , la jeune Caterina di Meo Lippi , alors âgée de 15 ans ,y était employée et s'il est certain que Leonardo y a peut être  *été conçu avec Piero (da Vinci )un ami de son employeur (marié par ailleurs ),  en juillet 1451  , il est né , le 15 avril 1452 , dans la maison de son grand-père Antonio  ,dans le village de Vinci , donc situé à environ 2 Kms  de là , et non pas à Anchiano .

*"peut etre " s'appliquant à l'endroit de le conception et non à l'identité du geniteur .

Ci dessous il Battistero di Leonardo ,  la vasque dans laquelle il a été baptisé, dans la Chiesa di Santa Croce .

 

leonardo bapteme 5

Leonardo a été enlevé à sa mère et plus ou moins élevé par son grand père (paternel evidemment )...j'ecris" plus ou moins " car il semble qu'il ait également passé de nombreuses années à Florence avec son père .Cependant Leonardo a toujours eu une relation privilegiée avec son grand père et quand il avait besoin de se "ressourcer" , il partait à cheval de Florence , situé à environ 25 kms ,pour venir à Vinci .

Quant à Caterina , on l'a "dotée" et mariée à un paysan aisé , mais plutôt mauvais homme .Leonardo a eu 5 demi-frères( 4 soeurs et un frère ).

Même si Leonardo était considéré comme un bâtard (adultérin ...) et ne pouvait prendre le nom de son père ,  sa mère restait une paysanne infréquentable .

Je n'ai pas (encore ?) réussi à situer l'emplacement de la maison du grand père Antonio à Vinci .

 *****

 Je suis retournée à Lucca , mais c'était très loin de Montelupo ,(où je sejournais ) et j'y suis allée seulement une fois .Je me suis promenée , au pas de course , sur "la Mura " car je voulais aller manger un tartare ......

Lucca1

..mais  je n'ai pas eu ce bonheur car c'etait un lundi et  le restaurant est fermé ce jour là  .

Ces  photos avaient été prises il y a deux ans , la dernière fois que j'y étais allée  .

endroit ...l'entrée du restaurant .

restau face jpeg

envers ....il n'y avait pas beaucoup de monde ce jour là .

RLucca 2

Le musée de la " via Francigena" se trouve à côté, sur la Mura et je suppose que ce restaurant est lié au musée .

La via Francigena est une route de pèlerinage , antérieure au chemin de Compostelle .

pelerine

Ci dessous un blog agréable dédié aux pèlerinages de son auteur , notamment celui  de  la via Francigena .

Sur la Via Francigena

Le 1er septembre 2013 je suis parti de chez moi à Auffargis dans les Yvelines pour rejoindre Rome à pied où je suis parvenu le 1er novembre. J'ai d'abord coupé vers l'est pour rejoindre un peu au nord de Bar-sur-Aube la Via Francigena que j'ai ensuite suivie jusqu'à Rome via le col du Grand Saint-Bernard.

https://www.pierre-alglave.fr

 

 "La via Francigena “officielle” part de Canterbury en Grande-Bretagne pour rejoindre Rome en Italie et traverse au passage la France et la Suisse." (P Alglave )

 

*****

Une suite de petites circonstances m'ont amenée , en dehors de mes circuits habituels ,dans une charmante petite ville de 12000 hab  que je ne connaissais pas :Montelupo Fiorentino , dans le rayon de Florence ,comme son nom l'indique .

 Montelupo se compose de deux bourgades : Montelupo et Capraïa , séparées par la Pesa , un affluent de l'Arno ....

On dit que le loup a mangé la chèvre ,mais il me semble que Capraïa est plus intéressante que l'autre coté de la rivière , aussi je serais tentée de dire que c'est la chèvre qui a mangé le loup ....

plan1

une rue piétonne , côté  Montelupo 

 

velo MF

 Montelupo a é té un grand centre de la céramique dès le Moyen âge ....-avec un relatif déclin après le décès de Laurent de Medicis,  dit le magnifique- "Lorenzo il magnifico "- (  qui doit son surnom , non pas à sa beauté ,car il était laid , mais à sa "magnificence ", sa générosité , sa grandeur d'âme ( ce qui est tres relatif ....)

 Il y a deux musées de la céramique ,celui de la "mémoire " de l'art ancien ....

Museo della Ceramica di Montelupo Fiorentino

Ogni prima domenica del mese, l'ingresso al Museo della Ceramica è gratuito per tutti i visitatori. Organizza la tua visita! Un viaggio alla scoperta della straordinaria tradizione ceramica di Montelupo Fiorentino, attraverso percorsi tematici che seguono rotte diverse e incrociano tante storie: di uomini, di costume, di scienza e di economia.

https://www.museomontelupo.it

....et comme cet artisanat est resté  très vivant , celui de l'évolution  ..avec les influences extérieures comme celle de Picasso , entre autres ...
Au moment où je suis allée en Italie (fin juin -début juillet ) ,il  y avait  une exposition temporaire sur les "colori " c'est à dire l'évolution des couleurs :

Tout a commencé par le vert (verde ramina ? je dirais le vert de gris ?) et le brun manganèse , ensuite le jaune d'or mauresque et enfin le mystérieux rouge  .

la dernière en date étant donc un très beau rouge dit de Montelupo dont on ne connaît pas encore actuellement la véritable composition chimique .
Un exemple ci dessous .

 

assiette1

 

j'ai scanné cette photo sur un "flyer " ...mais elle n'est pas vraiment mieux en valeur que celle que j'avais  photographiée derrière sa plaque de plexiglas ...

assiette rouge 1

à Montelupo , l'art est partout dans la rue .....

ML rue jpeg

Je suis tombée sur cette sculpture au détour d'une petite rue ....dans le haut de la ville (!)

 

photo ML 4

photo ML 5

 *****

J'ai retrouvé Pise avec plus de plaisir que je l'imaginais .

HPise 2

 ...et avec d'autant plus de plaisir  que j'avais découvert depuis mon dernier séjour à Pise (environ 2 ans ) que le saint patron de St Tropez était pisan .

Ayant vécu à St Tropez dans mon enfance , j'avais appris à l'école l'histoire de Torpez , qui en réalité s'appelait Torpe .C'était un officier romain qui s'était converti à la religion catholique et avait refusé de l'abjurer.

Neron l'a condamné avec regret car c'était un de ses meilleurs officiers mais bon ...il fallait donner l'exemple .la légende a raconté que le lion,  et Dieu seul sait quoi , s'étaient refusé à toucher à Torpe aussi Neron a ordonné sa décapitation .

Bref , le corps décapité  de Torpe a été déposé dans une barque avec un coq et un chien (un cane e un gallo ) à l'embouchure de l'Arno ...et vogue la galère ...

Après quelques jours de navigation , la barque est arrivée  au petit matin , sur la rivage d'une  ancienne colonie grecque  nommée Heraclea , où une femme a reçu en songe l'ordre d'aller l'accueillir .

Voici comment est né le village de Saint Tropez , qui célèbre tous les ans au mois de mai ( le plus souvent 16 , 17 & 18 mai ), lors de la célèbre bravade tropezienne , l'arrivée de Torpe ....entre autres , car la bravade célèbre également ( sauf erreur de ma part ) une très ancienne  victoire sur les espagnols .

 

Pour la petite histoire , je dois dire qu'il est (ou était ?) traditionnel que le premier jour de bravade soit un jour gris et que le soleil apparaisse quand on sort le buste de Saint tropez de l'eglise pour le promener dans la ville .

le buste ????euh ...on lui a recollé une tête car.... la tête ?.... ah la tête ! ...elle était restée à Pise où on le ( Torpe  ! )célèbre encore .

à St Tropez on m'a dit qu'une délégation de tropeziens s'étaient rendus tous les ans à Pise , mais que cette habitude avait été abandonnée récemment .

J'ai donc cherché et trouvé l'eglise de San Torpe ...

La tête se trouverait sous l'autel , mais s'il y a effectivement une vitrine , je n'y ai pas vu grand chose .

chiesa pise

Je n'ai pas osé  faire de photos de l'interieur car il y avait des gens en prière .

Ironie du sort - peut être - la "chiesa San Torpe" a été bâtie à côté des Thermes de Néron .... pas loin de la fameuse tour penchée .

 

NB : Je me suis posée la question de savoir comment on a identifié  le martyr ...mais je n'ai pas encore eu de réponse .

 *****

Je repars le 28 septembre en passant deux fois par la Corse Brest >Bastia et Ajaccio >Brest , avec un séjour d'une dizaine de jours en Italie entre les deux .

Je logerai cette fois ci à Livorno afin d'être plus proche du ferry et je reviendrai le 12 septembre par Ajaccio .